Baby there’s a shark in the water.

Image_8Salut les choubidous.

Je me mets à parler comme Valérie Damidot. C’est sûrement dû à mon indice de masse graisseuse qui prend son envol tel un colibri argenté dans le bleu du ciel.

Anyway.

On a torché mon déménagement comme des demis dieux.

Désormais j’ai donc une nouvelle maison.
C’est le début d’une nouvelle vie, je vais pouvoir faire des soirées pyjamas où on se mettra du vernis, on mettra nos soutifs sur la tête et on invoquera l’esprit de Michael Jackson.

J’ai sorti mes vêtements des cartons,ils sentaient la lessive de mon ancienne maison avec le Choup. Alors ça fait un peu mal au coeur quand même. Parce qu’on rigolait bien avec le Choup. On regardait Roger Rabbit et on mangeait des chips au lit.

J’ai pas été embrassée depuis deux mois. C’est un peu comme si je redevenais pucelle. Bientôt je vais m’entraîner à galocher ma main pour voir comment ça fait.

Et puis y’a mon connard de vrai père qui refait surface. Comme si ça lui suffisait pas de m’avoir méprisée toute sa vie, il me recherche sur facebook cet enculé.
Mon abandon c’est un peu le drame de ma vie. Pas évident de se dire que mes propres géniteurs n’ont même pas été foutus de m’aimer un peu.

J’espère bien t’avoir fait verser ta larme lecteur. Si bien que tu vas sans doute me prendre en pitié et pourquoi pas, me proposer de me faire un (gros) chèque. Non?

Related Post

4 Replies to “Baby there’s a shark in the water.”

  1. “J’ai pas été embrassée depuis deux mois. C’est un peu comme si je redevenais pucelle. Bientôt je vais m’entraîner à galocher ma main pour voir comment ça fait.”

    J’ai enfin trouvé. T’es Georgia Nicholson, en fait.

  2. Enrilee : j’aurais mieux aimé être Veronica Mars.

    Caramel : je prends la cb, les chèques, les tickets restau, tout ce que t’as.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.