Back dans les bacs

MatthewRolstonSet2001_(7)

Apres un passage a vide d’a peu pres 6 mois et 20 000 promesses de ne plus y toucher, j’ai re ouvert mon compte Tinder.

Oui bah oui. Alors bien sur avant j’ai pris soin de lire les 10 000 articles en ligne, avec screen shots a l’appui , qui tentent de dissuader mollement les filles avec le discours ” Les hommes sont tous des porcs” mais j’y suis retournee. Bon parce que deja, j’ai 29 ans et je sais que les mecs sont des porcs, pas besoin de faire des articles de 14 pages pour me l’apprendre, et ensuite parce que j’avais juste envie qu’un mec me dise que je suis jolie et que j’ai de jolis cheveux.

Oui j’ai de jolis cheveux, meme s’ils sont blond platine maintenant. Ils sont toujours licornesques.

174 matches plus tard  et 50 discussions entamees, j’ai rencontre un mec qui faisait la moitie de mon poids, un autre qui n’arretait pas de postilloner et enfin un des fameux porcs de Tinder qui m’a dit apres 2 verres “on peut rentrer chez toi si tu veux parce que j’ai grave envie de te baiser”. Ouais. cash pistache.

Apres une semaine d’echanges clairement infructueux, j’etais prete à jeter l’eponge. Mais comme Rocky dans Rocky IV, j’ai jete l’eponge trop tard. Je me suis prise d’une fascination malsaine a swiper les mecs a leur gueule, a flirter avec des garcons que je verrai jamais, a raconter ma vie a des gens qui font semblant de s’y interesser. Et c’est GENIAL.

Tinder ca m’a rappele a quel point j’aime l’homme pre-coit. Celui qui va te poser des questions, te faire rire, t’envoyer des sms le matin pour te souhaiter une bonne journee, te solliciter 24 fois pour aller boire un verre mais tu peux jamais mais c’est pas grave dis moi stp quand t’es libre no pressure.

Oui, vous messieurs vous etes vachement plus sympas tant que vous n’avez pas encore nique. Je suppose qu’une fois que vous ejaculez, le gene de la politesse degage immediatement.

Alors je regarde, je ne touche pas, je me limite a envoyer des “ahahaha” “you’re so kind” a des Mathew, des Neil ou des Pablo en attendant qu’un jour peut etre je sois moins degoutee des hommes.

Related Post

2 Replies to “Back dans les bacs”

  1. “Je suppose qu’une fois que vous ejaculez, le gene de la politesse degage immédiatement.” SO TRUE!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.