Baume pour les lèvres

Après les produits d’entretien, je me suis décidée a tambouiller cosméto. Je pensais faire une cold cream pour les gnomes avec les mauvais jours qui arrivent euh pardon, qui sont là. Pour cela je me base sur la traditionnelle recette de Cérat de Galien avec quelques modifications :

– suppression du borax pour la peau tout fragile de mes petits

– huile d’olive (mon macérat n’étant pas encore pret) en remplacement de l’huile d’amande douce potentiellement allergène.

– hydrolat de Camomille plus adapté à la peau de mes gnomes que l’eau de rose

– cire d’abeille (ici aucun changement).

Je ne vous indiquerai pas les proportions, vous allez vite comprendre pourquoi….

Comme il s’agit de ma première tambouille cosméto et que je ne veux pas mettre de borax (qui doit être un conservateur je suppose mais qui peut être toxique à haute dose), je décide d’en faire une toute petite quantité.

Je sors mes produits, mes chaudrons, mon thermomètre, ma balance et hop c’est parti….

022

Une fois ma potion terminée, je décide de la tester sur moi…. bien m’en a pris, cette “cold cream” tire la peau, et je comprends vite le problème, ma balance a défailli fidèle à ses habitudes et sur des petites quantités ca change tout. Ici, il y a trop de cire d’abeille.

J’essaye de rectifier le tir en rajouant huile et hydrolat mais sans succès (au pifomètre pour une première tambouille ce n’est pas chose facile).

Et là……………. j’ai une idée lumineuse : et si je l’appliquais sur les lèvres ? Aussitot dit aussitot fait : testée et approuvée, la texture est top, mes lèvres sont douces, c’est un miracle !

Mon gros chagrin : ne pas connaitre la recette exacte de ce baume pour les lèvres pour ne pas pouvoir le recommencer….

Conclusion de mon expérience : j’ai fait chauffé la carte bleue pour m’offrir une balance de précision et ainsi pouvoir réaliser une “vraie cold cream” pour mes gnomes.

…… à suivre

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.