Bitch don’t kill my vibe

normal_9r65h2Avancer à reculons comme quand un mec demande à sa copine depuis 2ans et demi d’enlever ses affaires de chez lui.

Ce week end un mec a renversé Scooty en faisant une marche arrière, la pédicure m’a dit que j’avais beaucoup de corne au pieds (j’ai le sabot fendu) et malgré les 15 000 dollars que j’ai dépensé en soins / shampooings / masque et autres sprays, mes cheveux s’entêtent à rester plats secs et gras. Je vais porter plainte contre mes géniteurs pour m’avoir refourgué des cheveux de merde.

Le premier qui me dit que c’est la faute de ma décolo blond vénitien je lui crache dessus.

Là si je pouvais je me téléporterai au 15 août à Cagnes sur Mer.

Pour la fête du 15 aout, le bord de mer devient piéton et ils installent des scènes pour que des groupes locaux viennent jouer les plus grands succès des gipsy king et de la variété française.
Les premières années où j’ai eu le droit d’y aller seule, on se retrouvait avec Manu, on était habillés pour l’occasion. Moi j’avais souvent des jupe fendues de chez Pimkie, celless avec un short en dessous et lui trop de gel dans ses cheveux noirs. On se promenait, on cherchait à croiser des gens du collège qu’on s’amusait à ignorer “Regarde moi j’ai le droit de sortir le soir et j’ai trop la classe.” On mangeait des churros et on tentait de rejoindre dans la foule et sans téléphone portable Stella qui habitait rue des Oliviers et qui devait surement trainer dans le coin. On se trouvait un coin un peu tranquille sur la plage et on s’asseyait pour regarder le feu d’artifice sur la mer.

Maintenant  il m’arrive encore de croiser Stella. Avec sa fille. Melissa eu a un bébé aussi et je l’ai vue l’an dernier et comme lorsque j’avais 13 ans, j’ai fait semblant de ne pas la voir. Manu ne vient plus avec moi à la fête du 15 août. Cette année non plus il en viendra pas. Il est en Australie.

Mais moi je serai là cet été. Fidèle au poste depuis 1998. Et peut être que j’irai m’acheter des churros.

Related Post

3 Replies to “Bitch don’t kill my vibe”

  1. Est-ce que t’avais du négocier avec Chantal pour la longueur de la fente de la jupe? Et est-ce que t’avais un sac viahéro pour aller avec? ça m’intéresse, c’est sociologique, c’est pour la blagueuse mode.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.