But i thought the old lady dropped it into the ocean at the end

normal_06188

J’ai écrit. Puis j’ai effacé. Puis j’ai brouillonné et enfin j’ai effacé.

J’avais pas envie de me justifier. Et j’ai trop de boulot. Et je n’aime plus les internets. 

Cette façon de se branler sur sa popularité virtuelle. Cette satisfaction du nerd qui n’a jamais eu de potes et qui devient le boss des internets. Les fausses amitiés qui se nouent le temps d’un échange.

Vous vous rendez compte un peu comme vous êtes? A parler à des inconnus comme si vous les aviez toujours connus alors que c’est la première fois que vous voyez leur nom apparaitre sur votre écran. A délaisser les gens de la vraie vie qui sont censés être ceux qui comptent.

Amen. 

Je suis pas allée à Eurodisney depuis trop longtemps c’est pour ça que j’ai perdu la foi en l’être humain. Et aussi à cause de Booba et La Fouine et Rohff et TLF. J’attends d’un moment à l’autre qu’un énième rappeur du gouffre face une vidéo de clash. Bambi Cruz?

Mes potes sont en Thailande. Ils m’appellent en FaceTime pour me montrer la plage, la piscine et leurs coups de soleil. Je les envie un peu. Moi je pars en déplacement avec mon parton et une dizaine de personne à gérer la semaine prochaine. Ca aurait pu me faire plaisir si on m’avait pas refilé le bébé à 2 jours du départ “Allez tiens vas y, nous on veut pas y aller.”

Mais bon. y’a pire dans la vie que de partir 3 jours en Espagne tous frais payés je te l’accorde lecteur.

C’est juste que j’aime trop me plaindre.

Related Post

2 Replies to “But i thought the old lady dropped it into the ocean at the end”

  1. Ce n’est pas une situation propre à internet. Le monde est fait ainsi. On est tous des inconnus même quand on est pas derrière son écran. Qui peut dire qu’il connaît parfaitement son interlocuteur ? Même quand il s’agit de sa propre famille. On court tous après notre propre reconnaissance pour prouver notre existence.
    Si on ne peut avoir qu’un échange faisons en sorte que cet échange soit le plus productif possible, le plus agréable qu’on puisse avoir.
    Peu importe le média utiliser
    Kiss cALi, moi je t’aime bien quand même et si je te connais pas je m’en fou parce que quand je te lis j’ai l’impression de te connaître et si c’est pas toi ou si tu ne dis pas tout dans tes écrits c’est pas grave c’est pas toi la personne que j’apprécie mais cALi, ce personnage qui traite des choses de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.