Hit me baby one more time

Image_23L’autre jour j’ai traversé une phase d’euphorie totale.
Genre je faisais des blagues non stop.Unstoppable. Machine à blagues quoi.
Je crois que c’est parce que j’ai appris que ma collègue que je déteste s’est fait larguée par son mec et virée de chez eux.

Je suis une odieuse connasse je sais et je vous emmerde.
J’étais au taquet des blagues l’autre jour, j’ai bossé comme une dingue, j’ai même rangé mon bureau quoi. Vous n’imaginez pas ce que ça représente pour moi qui bossais sous un amoncellement de cadeaux Kinder, de photos dédicacées de David Hasselhoff, de magazines, de verres de Coca vides et tutti quanti tutti frutti.

Bref, un peu comme si j’avais pris de la drogue ou comme si j’avais mis la nouvelle crème de jour Diadermine aux hormones du bonheur.

Aujourd’hui je suis en pleine descente. Comme une descente de flics ou une descente d’organes. Beaucoup de violence et peu de glamour.

Ce matin j’ai commencé par m’embrouiller avec ma collègue que je déteste. J’avais envie de lui lancer un truc lourd à la gueule genre une enclume. Mais j’avais pas ça à portée de la main. Je me suis contenté de taper du plat de la main très très fort sur la table et de lui hurler dessus avec des arguments forts et bien organisés.
Ensuite je me suis embrouillée avec Michel, mon pote du boulot. Sans raison. Alors pour me faire pardonner je lui ai offert un cake aux fruits confits. La bouffe c’est un peu symbole de paix chez nous les gros.

Puis je me embrouillée avec une fille avec qui je bosse. Bref cette salope m’a volé un truc et elle nie jusqu’à ce que la mort la sépare de sa mauvaise foi. J’avais envie de la scalper mais j’avais rien sous la main pour.

Je suis fatiguée, je suis énervée, j’ai envie de rentrer chez moi, dans mon lit, de regarder la télé en finissant mon bouquin, d’écouter Britney Spears en boucle et de ne plus jamais voir la lumière du jour. Mais je n’ai plus de chez moi.

J’ai un “chez Khad et GG”, qui, dans le fond, vaut mieux qu’un ex chez soit à Levallois (oui j’habitais à Levallois, oui j’étais devenue une bourgeoise), mais chez Khad et GG j’ai pas le droit d’amener toutes mes peluches ni d’afficher mon poster de Britney grandeur nature.

Trouvez moi un appart, trouvez moi un nouveau boulot, je me charge de me trouver un nouveau mec.

Related Post

2 Replies to “Hit me baby one more time”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.