Hospitalisation

Horreur, mardi nous avons du hospitaliser notre petit lutin de 9 mois tout juste. En réalité cette hospitalisation m’a paru non justifié, une simple surveillance à la maison aurait suffit mais bon il en a été ainsi, tant pis.

Nous avons eu la chance de tomber sur une équipe sympa et mon tit loup n’ayant pas grand chose, une simple prise de sang et une échogarphie auront été les seules misères qu’il aura subi sur place. Mais tout le monde n’a pas cette chance, c’est pour cela que je vous ai trouvé la charte européenne de l’enfant hospitalisé.

A part le premier article (je le redis l’hospitalisation était loin d’être indispensable, vive le trou de la sécu), on a eu la chance que tout soit respecter.

Cette charte résume et réaffirme les droits des enfants hospitalisés.

WB01628_.gif (153 octets)  L’admission à l’hôpital d’un enfant ne doit être réalisée que si les soins nécessités par sa maladie ne peuvent être prodigués à la maison, en consultation externe ou en hôpital de jour.

WB01628_.gif (153 octets)  Un enfant hospitalisé a le droit d’avoir ses parents ou leur substitut auprès de lui, jour et nuit, quel que soit son âge ou son état.

WB01628_.gif (153 octets)  On encouragera les parents à rester auprès de leur enfant et on leur offrira pour cela toutes les facilités matérielles, sans que cela n’entraîne un supplément financier ou une perte de salaire. On informera les parents sur les règles de vie et les modes de faire propres au service afin qu’ils participent activement aux soins de leur enfant.

WB01628_.gif (153 octets)  Les enfants et leurs parents ont le droit de recevoir une information sur la maladie et les soins, adaptée à leur âge et leur compréhension, afin de participer aux décisions les concernant.

WB01628_.gif (153 octets)  On évitera tout examen ou traitement qui n’est pas indispensable. On essaiera de réduire au maximum les agressions physiques ou émotionnelles et la douleur.

WB01628_.gif (153 octets)  Les enfants ne doivent pas être admis dans des services adultes. Ils doivent être réunis par groupes d’âge pour bénéficier de jeux, loisirs, activités éducatives adaptés à leur âge, en toute sécurité. Leurs visiteurs doivent être acceptés sans limite d’âge.

WB01628_.gif (153 octets)  L’hôpital doit fournir aux enfants un environnement correspondant à leurs besoins physiques, affectifs et éducatifs, tant sur le plan de l’équipement que du personnel et de la sécurité.

WB01628_.gif (153 octets)  L’équipe soignante doit être formée à répondre aux besoins psychologiques et émotionnels des enfants et de leur famille.

WB01628_.gif (153 octets)  L’équipe soignante doit être organisée de façon à assurer une continuité dans les soins donnés à chaque enfant.

WB01628_.gif (153 octets)  L’intimité de chaque enfant doit être respectée. Il doit être traité avec tact et compréhension en toute circonstance.

* Charte rédigée à LEIDEN (Pays-Bas) en 1988 lors de la première conférence européenne des associations “Enfants à l’ Hôpital”.

Related Post

4 Replies to “Hospitalisation”

  1. retour en arriére
    pff ça me remet presque un an en arriére, cette charte!
    esteban avait été admis en urgence à deux jours de vie, pour infection, dont on ne sais tjs rien (cause, nom, grave ou pas).
    je n’ai jamais accepté qu’ils fassent une ponction lombaire à mon doudou, sans aucune anésthésie! on m’a expliqué plus tard que dans des cas d’urgence ils ne donnent qu’un truc glucosé…
    mais ils n’y sont pas parvenu au final, esteban gesticulait trop (étonnant vu la douleur)
    bref, je regrette ce genre de pratique et le manque d’infos à ce moment là.

  2. @ Blandinou
    quelle horreur, comment peuvent ils faire subir ca a des enfants sans anesthésie… meme pour une simple prise de sang mon bibou a eu des patchs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.