I can’t live my life alone without a home

La fierté c’est pour les lâches.

T’es fière de quoi? T’es fière de toi? De te cacher derrière ta fierté pour ne pas avoir à faire des trucs que t’as pas envie de faire parce que t’as pas les couilles de le faire?

T’as les couilles de rien. T’as les couilles des autres. De ceux qui te disent de te jeter, de ceux qui te disent de te faire du mal, de ceux qui t’empêcheront pas de te faire saigner.

T’es fière de faire les mauvais choix? T’es fière de tes erreurs?

Tout ça c’est juste de la lâcheté encore une fois. Ca veut rien dire assumer. Assumer c’est pour ceux qui ont honte mais sont trop fiers pour le dire. 

Je veux bien assumer. Assumer c’est facile. Assumer c’est désavouer.

Parfois je me dis que tout le mal que tu te souhaites ça devrait t’arriver. Pour que tu voies enfin. Pour que tu te voies ridicule comme tu l’es.  C’est ridicule d’être toi. Je comprends mieux.

C’est jamais toi, c’est toujours les autres. Mais si tu cherchais pas à ce que ce soit les autres ce serait différent peut être un jour.

A quoi ça te sert de couvrir l’espace, de combler les vides si ce n’est à cacher encore mieux le tien?

Je peux plus répondre à ces questions pour toi.

Related Post

One Reply to “I can’t live my life alone without a home”

  1. Ca n’a rien à voir avec ton vécu mais cet article rentrerait parfaitement dans un couplet de y’a pas de mérite, de Sniper. Bravo cALi, bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.