I must stick with you forever

britis2002

Ce matin j’étais de mauvaise humeur.

Je me suis levée à 7h13. Toute seule. 45 minutes avant mon vrai réveil. Ca m’a énervée. il faisait chaud, pendant la nuit j’avais retiré mes chaussettes, mon pull et mon pantalon. J’ai fait des reves relous. De ceux dont tu ne te souviens pas mais qui te mettent d’humeur maussade quand tu te lèves.

J’ai plus de crème pour le visage. J’ai la peau qui pèle. J’ai voulu mettre de la vaseline mais j’ai peur de briller en société.
 J’ai jeté un oeil sur Scooty, du haut de ma fenêtre. Il était là, paisible. Des jours que je ne l’ai pas utilisé. J’ai jeté des lettres de Sofinco qui veulent absolument que je souscrive un crédit à taux préférentiel de 18% TEG variables. La poubelle pue. Mais j’ai la flemme de la descendre. Je voudrais avoir une femme de ménage qui jetterait la pouvbelle et qui déplacerait les meubles pour passer l’aspi. Parce que je n’aime pas ça. Quand j’ai pris ma douche j’ai repensé à hier soir. J’ai mangé une pizza. Je suis une grosse vache. C’est certainement pour ça qu’on ne m’aime plus. Je me suis couchée à 22h. C’était bien de dormir. La vie est un songe. J’y crois pas trop. Ou alors un rêve super relou. De ceux dont tu ne te souviens pas mais qui te mettent d’humeur maussade quand tu te lèves.

J’ai pris mon casque.  Je vais prendre Scooty, je dois passer à la Poste. 24. C’est le nombre de tentative vaines que j’ai faites pour démarrer Scooty. Scooty ne répond plus. Il ne ronronne plus, il toussote vaguement quand on lui touche le starter. Même le kick ne peut rien pour lui. Scooty est né en Juillet 2012 alors je comprends pas le what du fuck dans ce merdier. Mais je transpire, il est 9h09 et j’ai une doudoune qui me tient trop chaud.

J’ai failli pleurer. Parce que ma vie c’est de la merde et que ce con de Scooty a chopé une pneumonie du scooter. Parce que cette grosse pute en trotinette électrique m’a bousculé au moment où je regardais au loin le Mama Shelter.

A la poste j’ai donné mes deux bordereaux jaunes. J’ai un peu envié tous ces gens qui squattent la poste comme ça par pur kiffe le mardi matin dès 9h. Parce qu’ils ont certainement une vie de merde mais au moins ils n’ont rien d’autre  à foutre que de squatter la poste. J’ai reçu deux colis. Le premier c’est mon coussin commandé sur Raaad avec une Felindra tête de tigre dessus. Et le deuxième un cadeau de BehindMyBack

Un coli rempli de thés avec même des amandes aux chocolats (OM NOM NOM). Du coup ça m’a mise de moins mauvaise humeur. Y’avait une carte avec une photo d’un bus pour Levallois, ce qui est drôle parce que c’était mon ancienne maison Levallois. Ouais j’ai le droit de trouver ça drôle. Et du coup je me suis un peu sentie blogueuse influente à qui on envoie des cadeaux. En plus les thés sont vraiment trop bons. Rep à sa connard de Kusmi pourri qui doit certainement employer des petits chinois sous payés.

Alors lecteurs. Si vous êtes de passage à Clermont Ferrand et que vous aimez le thé, la vie et les licornes, je vous recommande très vivement de faire un tour chez “Tout un Esprit”     11 rue St Esprit. peu de chance que vous voyez la vierge mais au moins vous trouverez une sélection de thés bios hypers bons et d’autres produits d’épicerie fine.     

Et croisez les doigts pour moi que ma journée se finisse vite.

 

Je vous aime. Kiss love. Butterflies.

Related Post

4 Replies to “I must stick with you forever”

  1. Tu viens de déchainer les enfers, le patron de Tout un esprit va jacasser pendant des mois, qu’une blogueuse influente recommande sa boutique sur les internets.
    Bref, parlons peu, parlons bien: COMMENT VA SCOOTY?

  2. Une blogueuse influente avec 40 visites par jour sur son blog. Génial. Scooty va mieux. Il te fait un bisou. On est sûrs que c’est grace à toi qu’il va mieux.

  3. Rien à voir avec le thé mais la rue Saint Esprit de Clermont abrite aussi une autre boutique à ne pas rater: Esprit BD et ses libraires passionnés.

    Bon rétablissement à Scooty en tout cas

  4. C’est marrant, moi j’imaginais plus les blogueuses influentes recevant des poupées vaudou entourées de menaces écrites sous le coup de la jalousie par leurs homologues, ou au contraire de la cocaïne non coupée en direct de Bogota.

    Ca a changé internet…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.