Il n’y a pas eu de vacances. Parce que je suis

 

normal_0005

Il n’y a pas eu de vacances.

Parce que je suis une grosse pute. Une grosse pute qui perd son passeport deux heures avant son vol pour new York. Une grosse pute qui gache tout le temps tout. Je suis une putain de merde.  Je me saigne depuis Janvier pour ce voyage que je ne ferai jamais. Parce que je suis une énorme connasse. Je méritais certainement pas de partir. Ce voyage j’en rêvais depuis la 6ème. J’ai tout gâché. Mes vacances, mon anniversaire, les vacances de SD. J’ai comme une boule de rage dans le fond de la gorge. Alors je fume. Comme si la fumée pouvait l’envelopper et l’effacer. Un nuage de fumée.

 

Parfois je pleure.  “Mais comment elle a fait pour perdre son passeport ? Mais pourquoi elle a pas pris d’assurance ? Mais pourquoi elle a pas appelé l’ambassade ? C’est un acte manqué. »

 

Allez y traitez moi de folle. Je le suis . Faut vraiment être fou ou complètement con pour perdre son passeport à 2h du seul voyage de ta vie. C’est parce que je suis la dernière des connes. Parce que je fais attention à rien. Parce que je suis tête en l’air. Parce que j’étais fatiguée. Parce que je pensais plus qu’à ça. A prendre mon premier vol long courrier de ma vie.

 

Et tous les gens qui vont me demander « alors New York ? » et à qui je vais devoir la refaire la énième fois comme si j’en avais pas marre d’exposer ma connerie à la face du monde.

 

 

 

C’est bien fait pour ma gueule.

 

Related Post

6 Replies to “Il n’y a pas eu de vacances. Parce que je suis”

  1. Dans quelques années, quand tu auras été à NYC (entre autres voyages), tu rigoleras de tout ça ! Crois-moi

  2. Alors NY c’était comment ?

    (ceci était un message visant à prendre du recul face à lepasdebol)

  3. Je te lis régulièrement même si je ne laisse pas traces de mon passage mais aujourd’hui j’aimerais te dire que ce genre de choses arrive à plus de gens qu’on ne le croie… tu n’es pas conne tu subis une malédiction jetée par tous les jaloux et jalouses qui auraient voulu être à ta place ….

  4. J’opte pour le commentaire de Gaëlle : c’est un très mauvais souvenir pour l’instant mais tu le digéreras mieux lorsque tu poseras tes pieds sur le sol américain, un jour baby. Puis ma grand-mère avec ce genre d’histoire aurait tendance à dire que si ça s’est passé comme ça, c’est qu’il le fallait. Ouais c’est super rageant et tu n’en sauras jamais rien, mais disons que c’est toujours mieux que de dire bien fait pour ta gueule grosse naze. Mais du coup tu passes tes vacances où ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.