I’m always missing you before the goodbye

Image_15Nique sa race canalblog. J’ai passé 20 minutes à tapé un truc qui vient de disparaître suite à une “erreur”.

Salut, j’ai bientôt 24 ans et je suis fan de Britney Spears.

Ce qui m’inquiète c’est le “bientôt 24 ans”.
J’ai bientôt 24 ans quoi.
Je me souviens, quand j’ai serré le Choup à son insu, contre vents et marées et que je lui ai roulé des pelles sauvages sur mon clic clac bleu Ikéa, j’avais 19 ans. 19 ans quoi. Et même que le lendemain matin je lui avais demandé si on sortait ensemble, il m’avait dit non.
J’étais une enfant. Maintenant je vais être une vieille branche pourrie.
Moi j’aimais bien être toujours la plus jeune, j’aimais bien qu’on me dise “Oh mais tu es siiiiii jeune.” Maintenant on ne me passera plus rien, je ne pourrai plus pencher la tête et dire “Je suis siii mignonne”. On me prendra juste pour une autiste et non plus pour la fille trop choupi à qui on pardonne tout.
Quand j’étais petite, je croyais que 24 ans c’était à l’âge pour faire des gosses et maintenant quand je vois toutes mes copines qui accouchent je me dis que j’aimerais mieux choper la syphilis que faire un gosse là tout de suite. Mais je veux bien avoir un chien.

Et bientôt je pourrai dire que ça fait 10 ans que j’ai un blog. 10 ans quoi. A ce rythme là bientôt je serai dans un pmu torchée à la bière à 9heures du mat à hurler à qui veut l’entendre “HEYYYYYYY HEYYYYYYYYYYYYYYY Mais moi j’ai été SKYBLOG STAR MONSIEUR. ”
Je me souviens très bien que j’avais demandé la permission à une fille qui avait un skyblog si moi aussi je pouvais en créer un. J’ai toujours été trop polie de toute façon.
Et au début, Caro et moi on se sentait obligées de ne faire que des posts qui tournaient autour du hip hop parce que notre hébergeur c’était skyrock. Mais très vite on a eu besoin de raconter nos vies. Et voilà comment très vite tous mes blogs ont été le témoin de mes histoires d’amour foireuses.
Le premier, calilove évoquait Antho, mon premier chagrin d’amour et lorsque je l’ai fermé j’étais en dépression à cause de ma rupture avec Mathieu alias Moit alias l’Ex comme je l’ai appelé sur ce blog ci. Puis j’ai ouvert stardust et j’ai rencontré Julien alias Dadark alias ma petite bouillotte et après quelques allers retours Nice Bordeaux en train j’ai ouvert overmyhead. Un des premiers post parlait de Marc son of a bitch qui à l’époque n’était que Marc le gros niais. Et puis il y  a eu MN8, Cheveux et le Choup et j’ai ouvert wheresbrian.

Voilà comment j’ai passé presque 10 ans de ma vie à ne parler que de mecs.

Oui ce post pue la nostalgie, mais j’ai le droit, je vieillis.

Related Post

4 Replies to “I’m always missing you before the goodbye”

  1. Tout le monde vieilli.
    Sa mère la pute, moi je change de dizaine dans 9 jours. Et ça me les casse bien.
    Bon courage… et pis bon, le truc sympa, c que ça permet de lire et de relire là ou t’étais il y a 10 ans (bon à part sur certaines plateformes qui ont disparues…)

  2. Alala tous ces jeunes qui se plaignent d’être vieux.
    De quoi enervé encoere plus ceux-qui comme moi approche de la trentaine -_-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.