Life of a party girl

normal_00Je suis pas mal sortie ces derniers mois.

Tu finis dans des apparts ou tu connais personne mais un grand garcon tres beau pleure sur tes genoux et tu demandes si tu peux avoir du tonic dans ta vodka pendant que tu lui caresses les cheveux.

C’est beau East London la nuit. C’est encore plus joli a l’aube. Quand tu sais qu’il faut se coucher mais ils viennent juste de passer les destiny’s child et t’a pas fini de fumer les 3 clopes qu’il te reste du paquet de ce soir. Alors tu te mets sur la terrasse et tu regardes le ciel bleu et rose et tu te dis que y’a que ca qui compte. Les jolies choses.

On s’aime tous beaucoup entre 22h et 3h du matin. Meme les cons. Apres je peux plus, je suis fatiguee.

J’etais chez un mec qu’on connaissait pas mais il nous avait invites chez lui. Il draguait ma pote Anne et nous on avait retire nos chaussures pour pas reveiller ses colocs. Je dansais toute seule et j’entendais Marjo dire a Andy de rentrer avec moi. Mais vas y rentre avec elle, tu dormiras avec elle. Demande lui je te dis, demande lui. Il avait un peu trop d’assurance. Il m’a demande si je voulais le ramener chez moi mais j’etais crevee et on avait depasse l’heure des politesses alors je lui ai juste dit que j’avais la flemme rien que d’imaginer sa gueule de con dans mon lit.

J’ai rencontre des gens tres cons et tres gens tres cools. J’ai rencontre des ombres de la nuit que l’on ne croise jamais le jour. J’ai dit j’arrete et j’ai ete invitee encore. Une autre soiree, d’autres gens, un autre appart, un autre club. Les memes ombres.

 

 

 

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.