Life’s a bitch and then you die that’s why we get high

randee_set10_28129La vie serait beaucoup plus simple si j’étais une jolie fille.  

Les jolies filles ont de supers boulots, de supers apparts, de supers petits copains. Les jolies filles n’ont jamais de problème. Elles sont tellement jolies qu’elles n’ont pas besoin de s’en créer pour exister. Les jolies filles s’appellent Jennifer ou Mélissa ou Aurélie.

Les jolies filles ne sont jamais seules. Personne ne voudrait les laisser toutes seules. Les jolies filles n’ont pas besoin d’être intéressantes ou drôles. Elles sont comme des trophées qu’on est content d’exhiber. De supers jolis hochets qui n’ont rien à prouver à quiconque.

Si j’étais une jolie fille je passerais mon temps à m’occuper de mes cheveux au lieu de mes problèmes. Si j’étais une jolie fille je pourrais rentrer dans une pièce sans avoir peur qu’on me regarde, répondre à un mail sans avoir peur de passer pour une idiote, choisir une table dans un bar sans avoir de montée d’angoisse.

Si j’étais une jolie fille je n’aurais pas de blog.

Related Post

2 Replies to “Life’s a bitch and then you die that’s why we get high”

  1. Ouais mais…
    Aurélie n’a que 16 ans et elle attend un enfant…
    (désolé, c’était plus fort que moi)
    Sinon, ça vaut aussi chez les mecs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.