Make this a new beginning of another life

normal_3464647

Vendredi soir avait lieu ma soirée de départ.

J’avais décidé que ce serait une fête déguisée sur le thème cagole. J’avais moi même acheté une sublime tenue sur le marché en Italie et j’avais retrouvé mon vieux faux sac Vuitton blanc. Celui avec lequel j’allais en cours en Terminale

J’étais merveilleuse. Avant d’être totalement ivre morte, de montrer mon cul et de dire à tout le monde à quel point je les aimais.

J’y repense et j’ai envie de mourir.

Aujourd’hui je ne sais pas s’il me reste beaucoup d’amis suite au spectacle que je leur ai donné mais je suis bien contente.

Je vous épargne le moment awkward où j’ai dit à mon beau frère que c’était mon beau frère préféré. A moitié étalée sur le canapé avec le crayon à lèvres noir, le string jaune fluo qui sort du legging turquoise et le soutif apparent sous le haut blanc.

J’y repense et j’ai envie de mourir.

Mais c’était une belle soirée. Je pensais que tout le monde se mettrait à pleurer mais au final non. J’étais la seule à pleurer. Et comme j’avais du fard à paupière noir, je vous laisse imaginer la gueule de pute qui sort d’un bukkake.

J’y reprense et j’ai envie de mourir.

Le lendemain il a f allu gérer le déménagement avec une gueule de bois épouvantable. A 13h je sentais encoire le whisky. Donc quand on m’a demandé “Et ce carton là il va où?” j’ai balbutié “le camion”. Et au final toutes mes chaussures se retrouvent à Lille chez ma soeur. Jusqu’au 4 octobre je vais devoir porter des baskets pour aller bosser. Ca va etre rigolo la Fashion Week en Jordan XI.

Mais tu vois j’étais partagée entre l’envie de pleurer, l’envie de dormir, l’envie de vomir et bien évidemment l’envie de mourir. Alors j’étais pas au meilleur de moi même pour prendre des décisions. Heureusement que Khad était là.

Et puis voilà. On a tout vidé.

J’ai laissé des trucs dans la salle de bain. Parce que j’avais pas envie de dire au revoir là maintenant comme ça. C’est dur de quitter un endroit qu’on aime. C’est dur. J’ai adoré cet appart. J’ai adoré ma vie dans cet appart. Le parquet, les murs, la vue, la petite cuisine et l’encore plus petite salle de bain. Dans cet appartement j’ai été heureuse. Malheureuse aussi. J’ai pleuré, j’ai énormément ri, j’ai été malade, j’ai été moche. Dans cet appartement quelqu’un m’a dit Je t’aime. Quelqu’un d’autre m’a dit qu’il ne m’aimait plus. J’ai été embrassée sur le pas de la porte et brulée dans la cuisine.

Désormais je n’ai plus d’appart. Plus de vrai chez moi. C’est juste un peu triste.

 

Mais c’est le début d’une nouvelle vie.

 

Du moins j’espère.

Related Post

One Reply to “Make this a new beginning of another life”

  1. C’est toujours ces connards de la poste qui prennent ton courrier et le lise parce-qu’ils n’ont rien d’autre à faire et voilà comment se perd une invitation pour une soirée qui fut certainement mémorable au demeurant. Bref, je crois qu’il y a un complot des illuminati pour que je ne sois pas venu mais je vais tâcher de résoudre ça. En attendant je m’excuse de ne pas avoir été présent … o_O … Adieu cher appartement qui t’as permis de vivre tant d’aventures mais adieu cher compagnon qui vivait avec nous tes aventures, adieu à ce grand personnage, ce cher ami… Enfin ce n’est que le début d’une nouvelle aventure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.