Moi je me bats pour le futur quelle aventure.

Quand j’étais en BTS j’ai du faire 3 stages.

Premier stage : 10 jours en imprimerie. Ouais. Comme ça pour le fun. L’académie devait hésiter entre imprimerie et usine métallurgique je suppose qu’ils ont choisi le premier par élimination.

Pendant 10 jours j’ai classé des cartes de visite par ordre alphabétique, j’ai massicoté des tonnes de documents et j’ai  passé mes journées sur MSN à parler à JF mon amoureux d’internet qui portait des ceintures à son nom. (TRO CLASS).

Ils m’avaient expliqué le système de référencement Google. Quand tu cliquais sur le bandeau en haut des résulats ils devaient payer Google. Du coup je passais mes journées à les chercher dans Google et cliquer sur leur site. Parce que je les détestais.

En vrai ils étaient cools, ils me draguaient un peu mollement et essayaient de m’apprendre des trucs entre 2 cafés que je devais leur servir.

TAUX D’EFFICACITE DU STAGE : 0.1% APPRENTISSAGE: 0% INTERET POUR MA FUTURE VIE DE SALARIEE : 0.01% (je sais ce qu’est un massicot)

Puis j’ai galéré à trouver un second stage. J’ai postulé dans à peu près toutes les maisons de disques de Paris, banlieue et même du 77 sans aucun résultat.

Du coup je me suis retrouvée dans la boite de ma cousine (celle que je n’avais jamais vu de ma vie et plus jamais revue depuis). Une association de comptables. La veille de mon premier jour je m’étais fait percer la langue et le jour J il a fallu que je me présente devant tout le conseil d’administration avec la langue enflée et le postillon farfelu. Pas facile je vous le dis. Grâce à ce stage j’ai pu aller au salon du cadeau d’affaires, de l’objet et du textile publicitaire. Un formidable endroit où se cotoient les clés USB, stylos et autres éventails en papier au nom de ta boite. Une fois de plus j’ai passé toutes mes journées à parler sur MSN avec un autre amoureux d’internet (ouais je suis une éternelle romantique 2.0). Celui que j’ai vu une fois, qui ne m’a plus jamais rappelée. Qui est réapparu 6 mois plus tard en disant qu’il avait fait un arrêt cardiaque mais qu’il avait toujours envie de me niquer.

TAUX D’EFFICACITE DU STAGE : 2%  APPRENTISSAGE: 10% (j’ai passé tout mon temps à remplir des tableaux excel ce qui m’a permis de mettre “Maitrise du pack office” sur mon CV) INTERET POUR MA FUTURE VIE DE SALARIEE : Proche du néant

 

Dernier stage dans une agence de relations presse. J’ai cherché les meilleures agence de communication de Paris dans un numéro de Stratégies et j’ai postulé partout. Au final cette boite m’a rappelée, ils m’ont demandé si je connaissais des étudiants qui cherchaient aussi du coup j’a ramené le Choup et une copine à moi.

Avec ce stage j’ai appris ce qu’étaient les relations presse. Et j’ai détesté. Et je me suis juré de jamais tomber là dedans. Un jour j’ai profité de l’absence de Steph la moche pour envoyer un mail de son poste au Choup pour le draguer. Je voulais voir s’il allait marcher ou pas (et s’il allait lui dire NON J’AIME TROP cALi QUI EST BELLE ET INTELLIGENTE ET GENIALE). Zéro news. Je suppose que j’ai pas du être très subtile sur le coup. Sinon on passait notre temps à faire de la relance téléphonique sans que personne ne nous adresse la parole et le jour de notre départ on nous a offert des fleurs. Mouais.

TAUX D’EFFICACITE DU STAGE : 25 % APPRENTISSAGE: 0% INTERET POUR MA FUTURE VIE DE SALARIEE : 60% (j’ai appris que jamais de la vie je voudrais faire ce métier)

 

Alors s’il vous plait, déconnez pas, choisissez bien votre stage.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.