My loneliness is killing me

Des problemes techniques de type tres relous nous empechent d’avoir internet au boulot.

Et pour une raison que j’ignore, mon pc tout neuf (du taff ne va pas croire lecteur que de moi meme je mettrais de l’argent dans un PC) est en train de planter.

Dieu me rajoute des petits challenges pour me tester je crois. Des challenges du type “occupe toi de la compta mais bien sur tes boss ne vont pas te donner les bonnes infos de facturation” ou “organise un gros evenemebt toute seule avec 1000 personnes et le lendemain ou tu envoies les invitations on te demande de decaler l’evenement d’une semaine.”

Voila voila.

normal_XRAY_HQ

Je ne vous cache pas que c’est tres dur cette nouvelle vie la de suite maintenant. Ce qui est un peu difficile c’est de se retrouver seule face a ses choix. Personne pour me dire “Mais tu fais completement de la merde la”. Du coup je me suis faite tatouee. Si on me donne pas de limites, je ne m’en donne pas non plus. Oui, c’est un peu con.

Et ce qui est d’autant plus dur c’est d’etre seule. De vivre ca toute seule, de me promener et decouvrir la ville, seule. Je me sens comme dans un vieux clip de rnb ou je regarde jalousement les couples dans la rue pendant que je tire sur le col de mon manteau en fourrure.
Mais comme dirait mon pere et comme il me le dira fatalement ” C’est toi qui a choisi de partir”. Et Dieu que cette phrase m’enerve mais je suis obligee d’admettre que mon petit pere a bien raison ( comme souvent sauf quand il parle de Marine Le Pen).

C’est moi qui ai choisi de partir. J’ai pris la decision, comme une grande, sur un coup de tete. Comment ca c’est une antithese ” comme une grande, sur un coup de tete”? Oui bon ok j’ai pris la decision comme une mogolienne. No offense hein pour les decisions de mongoliens, j’adore Emilie Dequenne.

(j’arrete les blagues trop fines promis, finies les references capillo tractees comme diraient de gros fils de pute sans humour)

Tu me connais lecteur, toujours le mot pour rire meme quand je suis au bout de ma vie, prete a prendre le premier train pour vivre dans le placard de SD.

Bah tu vois lecteur, ca aussi ca me manque. Des gens a faire rire. Parce qu’en anglais pour le monment je fais rire personne sauf les vendeurs de telephone anglais qui me demandent ce que je fais dans la vie et a qui je reponds “Hum. OK” Comme une putain de debile. No offense pour les putain de debiles hein, j’adore les blogueuses mode.

J’ai aucune patience, c’est aussi la mon probleme. Ca fait 2 semaines que je suis la et tout me saoule. Je suis hyper contente d’etre ici et j’ai aucune envie de rentrer a Paris pour le moment, c’est juste que c’est difficile.

Related Post

One Reply to “My loneliness is killing me”

  1. AND IIIIII
    I must confess
    I still beliiiiieve (I still believe)
    When I’m not with you I lose my mind
    Give me a siiiiiign

    C’est bon calme toi wesha. C’est l’aventure. C’est pas grave.
    Au pire quoi ? Tu prends l’Eurostar, te mets dans le placard de SD et puis tu repars à 0.
    Pffff

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.