Ou comment je n’ai pas pécho Julien F.

“Et si tu surprenais ton ex avec une nana tu ferais quoi?”Image_2
C’est simple, je la tue, je le tue et je me tue.
Logique de meuf, n’essayez pas de comprendre.

L’autre soir on a regardé de vieux clips des années beebop à l’époque du lycée et on a revu Humphrey et Busta Flex.
Grand moment de nostalgie.

2003 je suis en Terminale. Je viens de me faire plaquer comme une merde par Antho aka le fan de Tupac, celui qui venait me voir uniquement en semaine entre minuit et une heure du mat. C’était le deuxième mec avec qui je sortais et je suis au bout du rouleau. C’est un peu comme si ma vie s’arrêtait, c’est un peu comme si je voulais écrire son nom en lettre de sang sur les cendres de mon coeur. Oui oui j’étais comme ça à l’époque.
A l’époque j’ai 16 ans (et un appareil dentaire). Ma meilleure amie Jess veut à tous prix m’aider à m’en sortir. Surtout depuis que je lui ai dit que désormais j’allais m’habiller en noir tout le temps afin de faire le deuil de ma propre vie.
Et Jess, son rêve secret c’est que je sorte avec le meilleur ami de son mec. Ouais Jess elle nous voyait déjà partir tous les 4 en camping, se faire des virées avec nos mecs qui ont le permis et rester amis pour la vie.

C’est marrant ça me rappelle quelqu’un…

Moi, perso, Julien F je le trouve pas super beau. Il est un peu fat, il est mou du genou avec un accent niçois à couper au couteau, en seconde on se foutait de sa gueule et on l’appelait doudoune tacchini parce qu’il ne la quittait jamais.
Mais voilà, Priscillia est aussi sur le coup parait il. Et moi j’aime pas la compétition. Surtout en matière de mec.
J’ai déjà un avantage : je sais de source sûre que Julien a dit à Romain qui a répété à Jess que j’avais un super cul.
En plus Julien, mine de rien c’est un bon parti. Il vient d’avoir le permis, il roule en 206 bleue toute neuve alors que le commun des mortels (le reste des lycéens à avoir le permis quoi) se galère en 205 ou en 106 kid.

Le soir de mes 17 ans, j’organise une grosse fête chez moi, mes parents me laissent la maison à condition que ma petite soeur puisse rester. Au final tout Cagnes sur Mer s’invite chez moi avec des potes de pote de pote (je ne sais pas dire non) si bien qu’à 21h30 je suis déjà ivre morte, et mon pote Fabien qui est pompier tente de me réanimer sur le lit de mes parents.
A 22h10 je ressuscite et Jess me dit que c’est le moment ou JAMAIS pour pécho Julien, qui, ce gros con joue à la Playstation.
On monte donc un stratagème digne de la CIA.
Je m’allonge en haut des escaliers en feignant de m’être évanouie.
“Non mais Jess t’es sure là?
_ Oui jte jure ça va le faire, remonte un peu ta jupe genre l’air de rien.”
Le plan est simple: Julien arrive alerté par ma copine, il me voit allongée au sol et là il m’embrasse. NORMAL.

Il n’est jamais monté.

Le plan a si bien marché que peu de temps après il a pécho Priscillia parce je cite” cALi elle a un beau cul mais c’est une arabe.”

Avec de tels arguments j’ai été obligée de m’incliner.

Related Post

3 Replies to “Ou comment je n’ai pas pécho Julien F.”

  1. Nom de zeus !
    Tant d’énergie gaspillée, tant d’acharnement juvénile, tant de vigueur à vouloir se faire rouler une pelle par un mouduslip pas foutu d’apprécier ton incroyable talent d’actrice…

    Quel gâchis. MAIS QUEL GÂCHIS !

  2. J’voulais commenter l’autre message. Mais il a disparu comme par magie.

    Juste une pensée (pas virtuelle comme le hug virtuel qui m’a touché, juste une pensée. Bon si tu veux un hug, ça peut se négocier)

    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.