Put that woman first

Je crois que j’ai passé ma vie à pardonner.normal_05-Elle-October-Behind-The-Cover-Britney-Spears-xln-xln

A mes parents de m’avoir laissée à la DDASS.
A mes camarades de classe qui m’ont dit que le Père Noel n’existait pas.
A ma soeur d’avoir vandalisé mon poster préféré des Wolrds Apart
A mes copines du collège qui, lors d’un voyage scolaire ont pris une chambre de 4 et m’ont laissée toute seule avec des petits de 5ème.
A mon premier mec de m’avoir trompée
A ma cousine d’avoir dit à son pote que j’avais eu mes règles dans son lit.
A mes copines qui sont parties en vacances à Barcelone sans moi alors que j’avais fait 1000kms pour être avec elles.
A Romain d’avoir provoqué cet accident de voiture
A mon meilleur ami qui disait à tout le monde que je portais des soutien gorges rembourrés
A mon ancienne boss qui m’a pourri la vie pendant 3 mois
A ma grand mère qui ne nous a pas dit que mon grand père était décédé
A mon frère d’avoir dit à ma mère que j’avais fumé un joint
A celui qui m’a laissée fêter Noel toute seule
A ceux qui sont sans cesse en retard et ne s’excusent jamais
A ma copine qui a postulé au même boulot que moi et qui a été prise

Et la liste est encore longue. Parce qu’au final je trouve toujours des excuses à tout le monde et j’arrive à me faire retourner le cerveau par n’importe qui. Et bien je crois qu’il est temps que les gens me respectent. C’est facile de dire qu’on aime les gens. Les grands discours, les mots gentils aux bons moments. Mais au final c’est tout le temps de moi qu’on se fout. Parce que cALi elle est arrangeante, elle st sympa. On va faire ça et elle dira rien. Et puis 6 mois plus tard on lui fera pire mais on trouvera toujours un moyen de se faire pardonner.

Non. Je crois que c’est fini tout ça. J’arrête de pardonner.

 

 

Related Post

3 Replies to “Put that woman first”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.