She lives a lonely life

Ces 2 derniers mois ont ete intenses.

Beaucoup trop intenses. Au debut te te laisses porter par la vague, c’est cool, jusqu’ici tout va bien. Et puis un jour tu te reveilles et t’as juste envie que la mer te recraches sur une ile deserte.

J’ai pas encore choisi mon ile. J’avais envie de tout plaquer, de partir encore. Mais partir c’est fuir. Et j’ai bientot 29 ans. A 29 ans on ne fuit plus.

Le boulot ne m’a pas lachee d’un pouce. Le mec avec un prenom de fille non plus. C’est trop. J’etouffe.

Je crois que j’ai donne tout l’amour que je pouvais avoir dans une vie au Choup et j’ai donne le reste a Richard. J’avais tout mise sur lui maintenant je n’ai plus envie de donner.

Je supporte de moins en moins les gens. Leurs histoires sans interets, leur impolitesse, leur hypocrisie. J’ai envie de passer un mois enfermee dans ma chambre sans parler a personne.

Je vais certainement finir vieille fille sans famille qui bouffe sa brandade de morue picard a meme le carton dans son lit. Et le pire c’est que je l’aurais voulu.

J’ai l’impression depuis 2 mois que la vie m’echappe. Je ne comprends plus trop ce qu’il se passe.

Je suis un peu perdue.

Related Post

4 Replies to “She lives a lonely life”

  1. Bora Bora ou Saint Barth c’est bien pour s’isoler.
    Sinon achète toi un chien, il sera toujours fidèle en amour!

  2. han lala moi aussi, j’en ai ma claque.
    Viens, on se barre.
    (mais attends, 3 gosses et 1 chien ! tu vois mieux ta chance ou pas ?)

  3. En même temps, la brandade de morue picard c’est pas le pire. Tu m’aurais dit le hachis parmentier, là, j’aurais dit c’est une urgence..
    Allez, les gens c’est des cons t’façons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.