The less they know the less they judge

MarkLiddell1Set2002_56Ce matin j’ai tapé heart glitters kittens dans google. C’est un peu vous dire dans quel mood je suis. Bientôt je cracherai des arc en ciels par le nez en chevauchant des petits poneys au crin de guimauve.

Je ne suis jamais sortie avec un asiatique. Non vraiment. je vous jure, je fais les comptes, je regarde en arrière. I’m looking back over my head and shoulders mais je n’y vois que du feu.

Lorsque j’étais en CM2 j’étais un peu amoureuse d’un mec de ma classe. En fait toute la classe était amoureuse de lui. Toutes les CM2 de l’école même. Il s’appelait Anthony J. Je suis pas sûre que ce soit super facile d’être le beau gosse de l’école en tant qu’asiatique. Déjà Anthony il était plus petit que tous les autres garçons. Anthony il ne se bagarrait pas pendant les récrés, il était trop occupé à peloter des poitrines naissantes.

Anthony il foutait un peu le bordel dans la classe, c’était le mec à côté de qui tout le monde voulait s’asseoir. Sauf moi parce que je venais de sauter une classe, j’étais nouvelle et j’étais une super intello.

Cette année de CM2 a été un peu mon année de victimisation ultime. Une fois les garçons m’avait attrapée, balancée contre un mur, jettée dans une poubelle et craché dessus. Tout ça c’était avant que je devienne une caillera et que je casse la gueule à Chaouki dans la cour du collège.

J’avais les cheveux courts, Anthony m’appelait Daniel. Bon, ce jour là j’ai clairement compris qu’il ne se passerait jamais rien entre Anthony et moi. JAMAIS.

Je me suis consacrée à mes études. (Hum.)

Et puis à la fin de l’année on avait organisé une boum. Il y avait Saber (mon amoureux qui m’avait fait un smack gluant au parc phoenix) qui faisait un spectacle de break (j’ai toujours aimé les mecs hip hop), les filles de ma classe avait fait une choré sur Ophélie Winter et moi j’avais le rôle du petit frère de Nadia dans la sorcière de la rue mouffetard.

Après on avait mis de la musique, et on avait un open bar Oasis. Je suis restée assise sur ma chaise tout l’après midi en faisant tapisserie. Mais un autre jour je vous parlerai de mes dons d’invisibilité.
et donc je regardais les gens danser, je buvais de l’oasis en discutant avec Angélique D et dans le fond je crois que je trouvais ça cool. Et puis ils ont mis des slows. Le moment où la majorité des garçons se rassoit en marmonnant , où les filles gloussent en criant QUART D’HEURE AMERICAIN.

Emilie avait préparé son coup. Elle allait demander à Anthony de danser avec elle et après elle espérait qu’il l’emmenât près des lavabos dans la cour pour lui rouler une pelle.

Anthony ne l’a même pas regardée. Il s’est avancé vers moi, il m’a tendu la main et il m’a offert mon premier slow.

Related Post

7 Replies to “The less they know the less they judge”

  1. Awwww!
    The best happy ending EVER.

    Comment tu nous fais rêver!
    Et au passage, je pense que ton blog à lui tout seul a augmenté de 200% l’utilisation du mot “crin” sur internet. Voire dans le monde. Pour ça, merci!

    Putain Anthony c’est un lover. tu l’a revu? T’as essayé de le choper, et de lui montrer que tu es une racaille?

    Cappello.
    Bravo pour ton utilisation correcte de l’imparfait du subjonctif dans l’avant dernier paragraphe.

    Oooooh c’est chou! et bisous ou pas bisous..?

    Il ne s’est jamais rien passé avec Anthony d’ailleurs je pense que c’est le truc qui rend l’histoire encore plus cool.

    Et oui j’utilise l’imparfait du subjonctif, j’ai un bon prof.

    Si Battar commence à me piquer mes commentaires, ça va pas mais alors PAS DU TOUT aller.

    Je vais demander la garde complète de Dora l’Exploratrice.

    Evidemment, sorti d’un contexte compris seulement par 3 personnes dont moi, mon commentaire précédent est complétement ouf.

    Noémie j’ai envie de te dire des trucs de petite meuf genre coeurs bisous papillons de lumière mais comme on est des meufs ghetto je me permet juste un check de l’épaule t’as vu. Street cred.

    Comme moi je suis ghetto et j’ai rien à prouver à personne:

    Nouveau commentaire

    Annuler la réponse

    Commenter avec
    CanalBlog |
    Utiliser Facebook

    Se déconnecter

    OU

    * Champs obligatoires. Adresse email visible uniquement par l’auteur du blog.

    Recevoir un email lorsqu’un commentaire est publié sur ce message.

    Publier

  2. Comment tu nous fais rêver!
    Et au passage, je pense que ton blog à lui tout seul a augmenté de 200% l’utilisation du mot “crin” sur internet. Voire dans le monde. Pour ça, merci!

  3. Putain Anthony c’est un lover. tu l’a revu? T’as essayé de le choper, et de lui montrer que tu es une racaille?

  4. Il ne s’est jamais rien passé avec Anthony d’ailleurs je pense que c’est le truc qui rend l’histoire encore plus cool.

    Et oui j’utilise l’imparfait du subjonctif, j’ai un bon prof.

  5. Si Battar commence à me piquer mes commentaires, ça va pas mais alors PAS DU TOUT aller.

    Je vais demander la garde complète de Dora l’Exploratrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *