Till the worlds ends

Elle4Vis ma vie : journée de merde.

Ce matin je me suis réveillée j’avais un mal de dos de sale chien de la casse. J’ai du dormir en faisant le pont je vois pas d’autre explication. J’avais pas trop envie de prendre le scooter. Je le sentais mal.
C’est comme ça moi j’ai souvent des mauvais préssentiments. Mais je l’ai pris. A 9h20. Et je suis arrivée au boulot à 10h15.

Et non si tu veux tout savoir lecteur il n’y a pas 50 kilomètres entre le point A le point B et le point G.

En chemin j’ai croisé au moins 25 camions poubelles, 12 bus de touristes et 3000 gros cons qui pilent au milieu de la route comme des fils de pute.
Mais le mieux c’est pas ça c’est le scoot qui ne démarre plus au feu. Non. Comme ça. Plus envie. Allez cALi nique toi nique ta vie nique ton cul je démarre plus. Et c’est vachement plus rigolo de faire ça en plein milieu d’un énorme rond point ou d’une grande rue.

Et puis le scoot, en tout cas, au début je suppose, ça me crispe, ça me fout des décharge de stress en plein la colonne. Quand j’en descends je me sens comme droguée. Je tremble, je suis hystérique et à bouts de nerfs. Alors ce matin quand je suis arrivée au bureau (en retard) j’avais juste envie qu’on me fasse un câlin. Mais bon, mes collègues me détestent.

Ce midi je suis allée chercher un colis à La Poste. Je dépose mon scoot, je monte chez moi  (6ème sans ascenseur) je change de jean, je dépose mon colis, je redescends et là. Bah là j’avais oublié mon portable. Alors je remonte au 6ème, je prends mon portable, je laisse mon casque et je redescends. Sur ce je vois le bus à l’arrêt. Je cherche frénétiquement mon pass navigo dans mon sac. Je cherche je cherche. Je vois le bus qui s’éloigne et je cherche toujours. Je cours, le bus s’en va. J’arrive à l’arrêt de bus et je jette mon sac sur le banc pour retrouver ce putain de pass. Qui était bien dans mon sac là, sous mes yeux.

Dans ma hâte j’ai grignoté un truc vite fait, je suis arrivée au bureau en sueur et là mon patron a demandé à ce qu’on bosse ensemble cet aprem.

Moi qui voulais juste passer une journée à la cool pour démarrer gentiment la semaine je suis gâtée.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.