Time goes by so slowly

normal_6456157715_5dcc52fce4Deuxième journée dans mon nouveau boulot. Les 2 filles avec qui je bosse étant absentes pour la journée je me suis retrouvée seule. Oui on est 3 dans la boite.

Ma boss ne m’a confié aucune mission. Je me suis donc pointée avec mon vernis, mon plaid et ma clé usb pleine de films de Noel. A la bien. A la Soprano.

Je me suis fait une infusion : 7 minutes.
J’ai mangé un brownie que j’avais acheté hier : 8 minutes.
J’ai mis du vernis : 4 minutes.
Je me suis connectée à Facebook : 15 minutes.
J’ai mis une seconde couche de vernis : 5 minutes.
Je suis allée faire pipi : 4 minutes ( on prend en compte le fait que je me sois coiffée devant le miroir des chiottes)
J’ai bu mon infusion : 2 minutes
Je me suis connectée à Facebook : 6 minuts (le temps de poker Sugar Daddy et de lire un mail de mon ex paraplégique )
J’ai créé ma nouvelle signature de mail : 25 minutes (j’hésitais entre le rose et le gris clair pour mon nom)

Dnas nos locaux il y a d’autres boites. Personne n’est venu me dire bonjour à part la fille enceinte jusqu’au cou hyper sympa.

A un moment donné y’a eu uen espèce de remontée d’égouts dans mon bureau. J’ai tenté de faire courant d’air avec le rideau discrètement, puis je suis sortie tant ça puait. Puis je suis revenue. Je me suis assise à mon bureau à la recherche d’une solution. Un mec est entré dans le bureau chercher un tournevis. Voilà. Juste au moment où ça pue la merde dans le bureau et que je suis seule.
Du coup j’avais un échantillon d’eau dynamisante dans mon sac j’en ai foutu partout autour de moi. Et là ça sentait à la fois la merde et l’eau de cologne.

Et puis là je me suis rendue compte qu’il était 13 heures, le temps pour moi d’aller prendre un bain de foule chez les travelos de la Place Clichy.

Le temps passe tellement vite.

 

Related Post

4 Replies to “Time goes by so slowly”

  1. Haha !
    Moi aussi ça m’est arrivé le coup des chiottes qui refoulent. A chaque personne qui passait j’avais envie de hurler que c’était pas moi. “J’AI PAS PÉTÉ NON J’AI PAS PÉTÉ !”

  2. Ahah blonde
    Moi ça m’est arrivé dans le train avec un clodo qui empestait la vinasse et qui avait contaminé un sas de sortie. Deux jeunes filles sont arrivées après moi, et malgré le fait que le clodo était là assis par terre et qu’il était évident que les odeurs de saleté et d’alcool provenaient de cet homme, j’ai bien senti leurs regards douteux se poser sur moi. Du coup voulant me justifier j’ai essayé de surjouer les “oh la la ça sent pas bon dis donc” à coup d’oeillades en direction du pauvre homme. Je pense qu’au final elles ont compris que ça n’était pas moi, mais qu’elles m’ont pris pour un gros connard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.