We’re up all night to get unlucky

normal_07~25Wesh les coquinous!

Non je n’avais pas totalement disparu, je vivais juste ma vie au jour le jour sans me poser de questions.

Ma vie est tellement folle qu’on dirait un épisode d’une série AB. Tout a commencé la veille de mes 27 ans. Une vilaine sorcière s’est posée au dessus de mon lit quand je dormais et m’a lancé un sort chamanique de fils de pute.

J’ai donc perdu mon passeport, quelques heures avant mon vol pour New York.

Ensuite j’ai perdu un client. Mon client le plus important, celui que j’aime le plus.
Ca va des clients j’en ai déjà perdu. Mais aucun n’a envoyé de lettre à mon boss pour parler de mon “manque d’expérience et de professionnalisme”. Pendant 3 pages. 3 putain de longues pages. Ca ne m’a pas aidé à aimer plus que ça les coréens je vous le dis. Du coup depuis 2 semaines j’échange des mails avec le sexy avocat tous les jours. Celui qui revient de vacances à ibiza avec des bracelets shambala.

Et sinon la semaine dernière je me suis boitée en scoot. Vous dites “se boiter” vous? Parce que moi je le dis mais ça sonne un peu trop comme une expression régionale.
Je sortais du boulot, il pleuvait sur la ville comme il pleut sur ta putain de gueule un jour de mousson en Thailande. Un gros connard en kangoo était stationné en plein milieu de la route. J’ai voulu le contourner mais voilà, j’ai glissé sur un carton mouillé, j’ai acceléré et je suis rentrée dans un mur. Quand je me suis relevée le mec continuait de décharger son camion normal. Tu me connais lecteur, j’étais à deux doigts de lui mettre des coups de casque dans les couilles jusqu’à ce que celles ci deviennent bleues mais j’ai juste dit “merci pour le coup de main.” Puis il m’a embrouillée pendant 30 minutes avant de dire “Vous voulez du scotch pour réparer votre scoot?”. LOL.

Je suis rentrée chez moi seule car SD était à une soirée. Il m’a rejoint plus tard avant de me dire “je te laisse, je suis attendu à une autre soirée”. Re LOL. Je suis allée aux urgences le jour d’après et j’ai attendu 3heures pour qu’on me dise “vous avez un hématome”. Le lendemain quand je me suis levée mon nez s’est mis à pisser le sang. Beaucoup de sang.

Et ce matin je me suis levée en panique à cause d’un rdv pro , j’avais oublié d’imprimer un truc, je suis allée au taff, j’ai imprimé le tout en 4 exemplaires. J’ai repris le scoot, je suis allée à mon rendez vous. Et là, en me garant je me suis rendu compte que j’avais 15 minutes d’avances. Donc je me suis promenée un peu, je me suis recoiffée dans une vitrine G Star, j’ai appelé mon rendez vous pour lui dire “Je vous attends je suis là, vous faites quoi?” j’ai fait le tour de la place des Victoires. Puis à 55 je me suis présentée au numéro 51 de la rue. Pas de plaque. Pas d’interphone. Juste un code.   J’avais pas de code. 9h56 tic tac tic tac. Mon client me rappelle “On arrive on est juste à côté, on est là dans 2 minutes.” Je checke l’adresse sur mon iphone. “Réseau indisponible”.9h57 tic tac tic tac. J’arrive à me connecter. C’EST LE 41 PAS LE 51. LE 41. 9h58 je tape mon plus beau sprint à l’allure d’un jaguar gorgone dopé et j’arrive in extremis devant la porte de l’immeuble. 9h59. On est à l’heure; l’honneur est sauf. Et bien sur lecteur tu te doutes que personne n’a lu ma connerie de papier que je me suis faite chier à imprimer pour l’occasion.

Je ne sais pas qui a voulu me jeter un sort mais un jour je le retrouverai et je lu arracherai la langue pour lui torcher le cul avec. Que ce soit clair entre vous zé moi

Related Post

6 Replies to “We’re up all night to get unlucky”

  1. Non mais N’IMPORTE QUOI, tout pour essayer de se mettre le lecteur dans la poche…

    La seule conclusion de l’article c’est:
    – 1ère galère: faute d’attention
    – 2ème galère: faute d’attention
    – 3ème galère: faute d’attention
    – 4ème et 5ème galère: faute d’attention

    On dirait qu’un pattern est en train d’émerger, non?

  2. Ah, SD, heureusement t’as mis des smileys et des coeurs, parce que le lectorat était prêt à te tomber dessus!

  3. se boiter se crouter se planter, yeah mother fucker.

    qui c’est la conne qui a cliqué sur le lien canderel.fr alors que sans cliquer on peut déjà lire qu’il s’agit d’une pub pour du sucre? bibi

    sinon le point positif c’est que ton cynisme est vraiment entretenu avec toutes ces galères, j’espère qu’elles ne s’arrêteront jamais pour continuer à me marrer. JAMAIS.

  4. La w(B)itch a été envoyée exprès pour que j’arrive dans ton quotidien pour la combattre, c’est ça que tu as pas compris ! Je suis là quand tu voudras, où tu voudras, même au plus bas. Même que tu pourrais vomir devant moi, ça me ferait pas peur ! LOVE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.