What goes around comes around

Image_28C’est le moment où tu te dis que plus jamais personne dans toute la vie entière, sur la planète et même dans la galaxie ne pourra t’aimer.

J’aimerais juste pouvoir prendre du temps pour moi. Me téléporter jusque dans les jupes de ma mère pour lui demander de me donner tout l’amour que j’ai perdu.

J’aimerais passer ma journée au lit à contempler le plafond. Ne plus penser à rien et rester seule.

C’est bien beau de vouloir partir à l’étranger, tout plaquer tout ça tout ça mais encore faudrait il que je puisse quitter le territoire.

Bon et pour couronner le tout j’ai mes règles.

J’ai déconnecté hier, j’ai mis mon cerveau sur off, j’ai passé une heure à fixer une fissure dans un mur et le reste du temps à pleurer.

Mine de rien ça fait du bien une bonne vieille crise de larme.

Promis, très bientôt je vais redevenir drôle et raconter des trucs intéressant.

 

 

 

Related Post

3 Replies to “What goes around comes around”

  1. T’inquiète pas, on saura être patients et attendre tes bonnes blagues à l’ancienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.