What we gonna do right here is go back. Way back. Back into time

artwork_images_1087_392865_steven_kleinLe temps passe passe, les temps changent, if i could turn back the hands of time of my life.

Le 6 avril je vais fêter les 10 ans de ma première pelle, ma première galoche, ma première soupe de langue (je suis fan de poésie, mais ça vous le saviez déjà).

Quand j’étais en seconde, Cindy, ma meilleure copine était super amoureuse de Franck. Un mec à qui elle n’avait jamais parlé. Ni nous ni personne d’ailleurs. Il était plus vieux, il avait un scooter, il faisait partie de la bande de beaux gosses du lycée. Ceux qui allaient dans toutes les fêtes, ceux qui jouaient au foot le vendredi entre 13 et 14 au stade Sauvaigo.

Et un jour notre copine Sandy (Sandy le tromblon ultime qui avait de longs poils noirs entre les seins et qui a depuis fait de la chirugie et ressemble à Shauna Sand) nous dit qu’elle a parlé à Franck sur le chat de Wanadoo. Personne de notre bande n’avait internet à l’époque et du coup ça nous a rendu un peu hystérique de savoir que Sandy avait approché de loin Franck. Elle lui avait dit que Cindy le trouvait “charmant”. Oui on disait vachement ça à l’époque “Ma copine te trouve charmant, est ce que tu veux bien sortir avec elle?”

A l’époque (fin mars 2001),le portable de Cindy était en réparation. Cindy m’avait donc demandé si on pouvait donner mon numéro à Franck pour que je lui arrange le coup. Forcément, j’étais la meilleure amie de Cindy alors elle pouvait me demander n’importe quoi. On lui a donc donné le numéro de mon père (il avait un millénium c’était moins la honte que mon mobicarte) et le soir même j’ai envoyé un sms à Franck. Ca disait à peu près “Salut c’est cALi je suis la copine de Cindy et Sandy (!) blablabla”. Ce à quoi il a répondu “C’est toi la petite blonde qui a mis un vent au chinois à la soirée d’Adrien?”. Oui, j’avoue tout, j’étais blonde et j’avais bashé un chinois qui voulait danser un zouk love avec moi.

Le lendemain, le vendredi 6 avril 2001 il m’avait donné rendez vous devant le CDI. On avait tous les deux 1 heure de trou alors on est allés sur un banc pour discuter. Je ne me souviens de rien, juste qu’il disait “Arrete de rentrer tes pieds vers l’intérieur ça me stresse”. Moi je me demandais comment j’allais faire pour intoduire Cindy parce que bon là ça devenait un peu délicat et puis il sentait bon et puis j’avais froid un peu et puis j’osais pas le regarder dans les yeux.

Ensuite la cloche a sonné. Il était 10h, on s’est séparés devant le CDI, il s’est approché de moi et j’ai senti sa grosse langue envahir mon espace vital. Prise au dépourvu je me suis contentée de tourner la langue à toute vitesse vers la droite, les yeux grands ouverts. C’était un peu comme si cet horrible moment embarassant n’allait jamais se finir, c’était comme si mon coeur allait me lâcher tellement il battait fort. Et puis juste après j’ai eu envie de recommencer. Et puis j’ai recommencé. Avec lui, tous les jours pendant 2 ans.

Related Post

4 Replies to “What we gonna do right here is go back. Way back. Back into time”

  1. Awwww
    Mais que c’est MIGNON.

    lol
    qu’en a pensé Cindy ?

    David: Cindy a été ultra chic. Elle n’a jamais rien dit, elle n’a jamais fait la gueule.

    moi j’aimerais savoir si tes copines et ton mec s’appelaient vraiment Cindy, Sandy et Franck. si oui, j’ai envie de dire au secours

    Nouveau commentaire

    Annuler la réponse

    Commenter avec
    CanalBlog |
    Utiliser Facebook

    Se déconnecter

    OU

    * Champs obligatoires. Adresse email visible uniquement par l’auteur du blog.

    Recevoir un email lorsqu’un commentaire est publié sur ce message.

    Publier

  2. David: Cindy a été ultra chic. Elle n’a jamais rien dit, elle n’a jamais fait la gueule.

  3. moi j’aimerais savoir si tes copines et ton mec s’appelaient vraiment Cindy, Sandy et Franck. si oui, j’ai envie de dire au secours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.