When the stars are falling

normal_spears131Quand le Choup m’a dit hier que je n’étais pas la femme de sa vie, c’était un peu comme si je me faisais hara kiri avec un coupe ongles rouillé.

Alors on se dit que c’est la vie, que ça arrive, que la roue tourne que ceci que cela. Puis on regarde le balcon et on se dit que ça n’a pas l’air très difficile à enjamber. Enfin on finit chez la manucure à demander du vernis bleu qui n’existe toujours pas sur la côte d’azur.

Et puis maintenant il pleut sur la ville comme il pleut sur mon coeur.

En vrai il pleut. Pour de vrai.

Ma mère m’a demandé de ranger/trier les photos de son pc. Et bien entendu je suis tombée sur des photos du Choup et moi. A l’époque où on était beaux, à l’époque où il me regardait comme personne, à l’époque où j’étais la femme de sa vie. Il y a 100 ans.

Je suis aussi tombée sur des photos de ma mère en rando moto et ça, c’était over LOL .

Elle m’a présentée son nouveau copain hier. Le big love, ils se connaissent depuis peu mais ils ont eu le coup de foudre. C’était un peu le coup pour m’achever ce diner.

Je suis triste comme les pierres. Ca se contrôle pas ce genre de trucs. Ma mère a eu beau m’engueuler, je ne crois toujours pas que ce soit la meilleure façon de s’y prendre avec moi. Mais bon je vais pas donner des leçons à ma mère, je pourrais passer pour une connasse.

Ce soir je sors. Pour rattraper le calme de la semaine que j’ai passé en famille. Ce soir je sors et je vais m’en mettre plein la tronche. Parce que oui faut pas déconner, il me faut des hectolitres d’alcool pour noyer mon chagrin (vous remarquerez qu’il me faut souvent des hectolitres d’alcool pour moults occasions très diverses et variées).

Related Post

4 Replies to “When the stars are falling”

  1. Néanmoins, ça aurait pu être pire, vous auriez pu tomber sur des photos de votre mère en moto avec le Choup…
    Et halte aux clichés : je connais des pierres qui sont très heureuses et épanouies.
    MercI.

  2. ça m’émeut vachement tes billets sur le Choup. Je suis un peu dans la même situation, après 5 ans il paraît que je ne suis pas la femme de sa vie et quand je lit ce que t’écris j’ai l’impression que c’est moi et je me mets à pleurer. Vie de merde.

  3. Mateo X : Oui c’est vrai que si j’avais vu des photos de ma mère avec Le Choup, je l’aurais encore plus mal vécu.

    Hélène: Je n’écris pas pour faire pleurer les gens, je suis désolée de te rendre triste. Sache que l’alcool (et parfois la drogue) résoud tout.
    Je t’embrasse (je me permets)

  4. moi aussi, ça m’émeut, je pense qu’on a tous vécu ce genre de choses… et à part trois tonnes de clichés je ne sais pas trop quoi dire, peut être à part hang in there (ah ben merde c’est un cliché!)
    et oui, l’alcool c’est fou ce que ça aide, hein!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.